Le retour de la morte-vivante

Pas un mot n’a été écrit depuis début avril, ce qui a, par conséquent, conduit à un échec lors du CampNaNoWriMo. Je m’y attendais. Je n’avais pas envie d’écrire. Je n’ai toujours pas envie d’écrire, en fait. Pour le moment, je suis dans le dessin. Maintenant que j’ai à peu près retrouver un niveau potable, j’ai envie de faire des BD.

Le seul projet qui me tente vraiment est Neververse, une autre histoire TMNT mais je me connais, je vais me lasser à un moment ou à un autre et c’est une histoire qui s’étend sur tellement d’années que ça va forcément  m’ennuyer à un moment ou à un autre. Et puis pratiquement tout le fandom est anglophone. C’est bien beau d’écrire en français mais, quant il s’agit du fandom TMNT, c’est renoncer à un très gros lectorat.

Mouais, bon, pas la foi.

Publicités

CampNaNo, première semaine

Quatre cent mots.

C’est ce que j’ai écrit la semaine dernière. Après, on m’a proposé de participer à un fanbook Tcest Leo/Mike et du coup j’ai dessiné une BD en 4 planches entre samedi et aujourd’hui.

Voilà voilà.

Comme vous l’aurez constaté, j’ai plus envie de dessiner que d’écrire depuis janvier. C’est comme si j’avais un interrupteur dans mon cerveau : soit il est en position « écriture », soit en « dessin ». C’est insupportable, j’ai horreur de rester bloquée comme ça sur un truc mais ça a aussi à voir avec une petite remise en question concernant l’écriture en général (ça n’a rien à voir avec TKC). Je suis en train de digérer le problème doucement pour prendre une décision et j’en parlerais tôt ou tard.

Mais 400 mots, ça craint, quand même…

Salut, vous

Oui, bon, ça fait 2 mois que j’ai pas posté, bouh, la honte sur moi, ma tête, ma vache et ses descendants. En même temps, si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez que j’ai toujours une phase d’hibernation entre janvier et mars. C’était juste un peu violent cette année. Je suis passée de 2500 mots/jour à rien du tout.

Enfin, si, j’ai écrit 1000 mots en février et 400 hier. Woohoo, faites péter le champagne !

A la place, j’ai dessiné. Tous les jours. Surtout des tortues. Très rarement en rapport avec TKC. Souvent du porn. Oh hé, ça va, hein ? Je dessine bien ce que je veux et je trouve que mon traitement de la représentation de la femme dans mes dessins est nettement meilleure que celui qui lui est généralement réservé. Je glorifie April, elle prend son pied, elle n’est jamais souillée par un quelconque liquide ou même mise dans une situation de faiblesse. Non, franchement, j’assure grave. (J’ai aussi dessiné du Tcest maaaaaaais tout le monde n’apprécie pas.)

Bref, on est au mois d’avril, c’est le CampNaNo et à J+2 j’ai donc 400 mots au compteur. Je vais même pas écrire ce soir. Pas envie. Pourtant, j’ai bouclé la première partie du chapitre 74 hier et ça devrait être facile d’enchaîner mais, ouais, la motivation est absente. Il faut que je me botte les fesses pour repartir sur de bonnes bases (j’ai pas envie).

Pour information, les autres 1000 mots en question ont bouclé du smut 2K3!Michelangelo/Renet en anglais. ‘faudrait que je mette ici mes 2 pauvres fanfics en anglais, tiens. Du smut à chaque fois qui implique au moins une Tortue (wééééé) (hey, chacun ses obsessions, hein, et je tiens à vous signaler que je ne juge pas les vôtres).

On se motive, donc. On va essayer. Objectif du mois : 30 000 mots. Ça se fait. Même en catastrophe la dernière semaine.

Le post hebdomadaire

Bon, alors, où j’en suis ? Je relis TKC et j’en suis au chapitre 46 (47 ?). J’ai pratiquement pas lu hier parce que j’ai passé le plus clair de mon temps à dessiner, sinon j’aurais plus avancé.

Mon impression jusque-là ? J’ai vraiment plongé dedans à partir du chapitre 13. Avant, ça sent un peu trop l’enthousiasme de fangirl à mon goût. J’ai essayé d’adopter un point de vue de lecteur qui ne sait rien et j’ai trouvé que beaucoup d’éléments étaient survolés. On ne sait vraiment pas ce qu’il se passe, pourquoi ça s’étripe dans tous les sens jusqu’au chapitre 43 (?) où Karai vient voir April. Dans l’absolu, c’est bien parce que j’ai horreur des histoires qui donnent toutes les réponses dès le chapitre 2 mais c’est un peu nébuleux, quand même. Le détour de Mike au Japon est totalement gratuit. Le texte est assez froid, on ressent mal les émotions/sentiments des personnages. Certains paragraphes ne se suivent pas logiquement mais dans l’ensemble la progression est cohérente. Y’a des coquilles qui traînent mais bien moins que ce que j’avais craint. La mise en place du Raphael/Emma est assez légère. Le changement de personnalité de Donatello se fait vraiment progressivement et s’accélère ensuite, comme s’il glissait, qu’il arrêtait d’essayer de se raccrocher, et j’aime. Bob s’humanise aussi au fil des chapitres au contact de Mike.

Dans l’ensemble, c’est quand même prenant et y’a quelques passages que j’ai adorés. D’autres moins et y’a des tas de pistes foutues en l’air. Enfin bref, ‘faut que je termine de relire mais ma motivation pour continuer à écrire est remontée. C’était le but.

Sinon, pour vous autres fans des TMNT, sachez que les premières images des Tortues du film de 2014 sont sorties non-officiellement et que toutes les fangirls sur le fandom en mouillent leur culotte. On avait peur. Maintenant, on bave.

Je ne peux pas promettre de chapitre pour la semaine prochaine mais on va dire que les probabilités sont en train de remonter en faveur de cette prédiction.

Ça vous rappelle rien ?

Dix jours sans poster. Une nouvelle fois. Janvier aura ma peau.

Je stagne toujours. Je crois qu’il faut que je relise tout TKC pour me remotiver. J’ai envie de me chronométrer (je ne lis pas spécialement vite). La longueur me rebute un peu, quand même. (Enfin, ça a plus à voir avec le fait que j’ai rien envie de faire en ce moment, pas la longueur en elle-même.)

Sinon je dessine tous les jours comme je me l’étais promis. Je n’ai manqué que 2 jours, en fait, parce que j’étais chez ma mère et que j’avais 1) pas ma tablette graphique ; 2) pas envie de dessiner sur papier ; 3) pas mon ordi vu qu’il était squatté pour regarder des épisodes de Breaking Bad. Depuis, ça va mieux, on a reçu le coffret de l’intégrale de la série et du coup on passe nos aprèm’ scotchées devant la télévision. C’est mal. En plus, y’a même pas l’excuse de la météo.

Ma bêta-lectrice anglophone n’a pas donné signe de vie depuis le dernier mail que je lui ai envoyé, le 10 janvier. J’aurais aimé qu’elle me dise « non je peux plus corriger tes fautes, j’ai pas le temps/j’ai plus envie/tu me fais chier » ou n’importe quoi d’autre plutôt que son « I was really busy over the holidays« . Ok, cool, très bien, moi aussi (plus ou moins), mais maintenant ? Je sais pas quoi lui répondre, lui dire, il faudrait que je trouve quelqu’un d’autre, que je me remette à traduire TKC et tout le tralala.

Bref, il faudrait que je me donne des coups de pied aux fesses.